http://www.ensemblebaissonslevolume.com/uploads/images/hautRubrique//thumb_habHautAgirTerrain.jpg
Agir sur le terrain  >  SMICTOM Sud Est 35

SMICTOM du Sud Est Ille-et-Vilaine

http://www.ensemblebaissonslevolume.com/uploads/images/logosAgir/thumb_sud-est.jpg

SMICTOM du Sud Est Ille-et-Vilaine

Portrait du territoire :

  • 70 communes pour 126 594 habitants (source INSEE 2012).
  • La densité est de 82 hab. / km².
  • Le SMICTOM s’étend sur 1/5 du département et comprend à la fois des secteurs urbains (bassin rennais et Vitré), semi-ruraux (Janzé – La Guerche de Bretagne) et ruraux (extrémités sud et nord du territoire).

f

Les déchets sur le territoire (kg / hab. / an) en 2014 :

  • 175 kg / hab. d’ordures ménagères ;
  • 48 kg / hab. de journaux/magasines + emballages
  • 39 kg / hab. de verre
  • Dépôt d’environ 260 kg / hab. en déchèterie (dont 100 kg de déchets verts par habitant)

Au total, 522 kg de déchets produits par habitant en 2014.

 

Les engagements et les actions phares

Signature d’un programme local de prévention des déchets avec l’ADEME en 2009dont l’objectif est de réduire de 7 % la production de déchets pour 2014, soit une diminution de 35 kg/hab. en 5 ans.

 

Ses actions phares sont :

  • la distribution de composteurs à prix réduit avec formation automatique (1 200 ventes et foyers formés en 2012)
  • l’installation de caissons « 2ème vie » dans 7 déchèteries sur 12. 1 344 m3 ont été détournés des bennes des déchèteries.
  • une communication régulière dans l’Echo du tri sur les actions « prévention » - journal syndical distribué dans 52 000 foyers
  • la remise de carafes en verre et d’un sac cabas à chaque délégué du SMICTOM (soit 80 élus) pour une utilisation dans les conseils municipaux (carafe).
  • l’essai pratique du compostage de cantine sur une cantine  à l’école de Servon-sur-Vilaine depuis fin 2011.
  • la réalisation d’une exposition sur la pratique du compostage
  • la refonte de l’identité du SMICTOM et création d’une mascotte qui composte
  • l’ouverture de subventions aux associations en 2012 pour l’achat de petits matériels réutilisables et la tenue d’ateliers ou d’animations
  • la formation au compostage et entretien des relations avec deux associations locales – relais du message sur le compostage
  • la rédaction d’un guide sur l’éco festivité
  • la labellisation d’entreprises industrielles : tri des emballages dans les locaux sociaux, tri des papiers et réduction de l’utilisation des papiers bureautiques

 

L’éco exemplarité au SMICTOM : tri et réduction des papiers

 

f